Chaleur latente de cristallisation


Alors qu'il faut fournir de la chaleur à de la glace pour la faire fondre, il faut au contraire soutirer de la chaleur à l'eau liquide pour la faire passer à l'état de glace.
Cette énergie mise en oeuvre est appelée la chaleur latente de cristallisation.

SolarEis met à profit deux caractéristiques fondamentales de ce phénomène naturel :

  • Le changement d'état se fait à température constante
  • La quantité d'énergie libérée est très importante


Lorsque l'eau du réservoir est refroidie par la PAC (qui vient y puiser de la chaleur), sa température diminue progressivement jusqu'à atteindre 0°C. Au-delà, lorsque la PAC continue de puiser de la chaleur, l'eau libère peu à peu sa chaleur latente de cristallisation en se transformant en glace.
Cette réaction se déroule à la température constante de 0°C. Il y a toujours échange de chaleur du réservoir vers la PAC, mais la température ne baisse plus dans le réservoir.
Ainsi, il peut faire -20°C à l'extérieur, la PAC a toujours à sa disposition une source de chaleur à 0°C minimum, lui garantissant un rendement minimum tout au long de l'année.

 

La quantité d'énergie que libère un litre d'eau liquide en passant à l'état de glace est la même que l'énergie libèrée par un litre d'eau pour passer de 80°C à 0°C. SolarEis peut ainsi stocker beaucoup d'énergie dans un faible volume.
Le stockage de chaleur se fait de plus à basse température, il peut donc s'effectuer dans un réservoir souterrain sans nécessité d'isolation.